Le Lien Mécanique Ostéopathique

Méthode du Lien Mécanique Ostéopathique

  Ce concept de diagnostic et de traitement est le résultat de 30 ans de recherches, d'expériences et de pratique quotidiennes d'ostéopathes français.Logo lmo
Les principes fondamentaux du fondateur de l'ostéopathie, Andrew Taylor Still, ont été approfondis et modernisés pour aboutir à une technique innovante, aujourd'hui enseignée dans le monde entier.

  La lésion ostéopathique peut se définir par une restriction de mobilité d'un tissu, c'est à dire le blocage d'une structure lors de sa mise en tension par la main de l'ostéopathe. Il peut s'agir d'une articulation, d'un ligament, d'un nerf, d'une artère, d'un viscère, d'un organe, d'un os, de la peau, etc...

Les grands principes de traitement

  Par des tests de mise en pression ou traction sur l'ensemble du corps, votre ostéopathe va mettre en évidence une résistance anormale des tissus en évaluant leur élasticité et leur mobilité.Il n'est pas question de traiter toutes les lésions trouvées.
Le praticien va donc, par des tests manuels, hiérarchiser les résistances tissulaires et répertorier les principales lésions. Il ne traitera que celles-ci, bien qu'elles ne soient pas forcément les plus douloureuses pour le patient, mais parce qu'elles auront une action générale sur l'ensemble du corps.

  Le recoil est la technique de correction originale et spécifique du Lien Mécanique Ostéopathique.
Ce geste consiste à libérer la fixation avec ses doigts, en appliquant une très brève et vive impulsion contre la résistance des tissus.
C'est une technique efficace, simple, logique, non manipulative, extrêmement rapide, confortable et qui respecte la physiologie tissulaire.

Unites lmo

Ce qu'il faut retenir

  Le Lien Mécanique Ostéopathique est une thérapie générale ostéopathique moderne, globale, précise, inoffensive, sans contre-indication, qui s'applique sur tous les tissus du corps.
Le praticien du Lien fait donc de l'articulaire, du crânien, du viscéral, mais bien plus encore : il utilise des techniques nouvelles en ostéopathie sur les os, les artères et les nerfs.

  C'est une technique sans manipulation forcée des articulations, donc sans craquement.

  Une réaction de 2-3 jours peut apparaître après le traitement, se manifestant par de la fatigue, des courbatures ou quelques douleurs.
Le corps peut mettre jusqu'à 3 semaines pour s'approprier totalement le traitement et trouver son équilibre.

  Deux à trois consultations espacées de trois à quatre semaines seront nécessaires pour établir un traitement complet suite à un déséquilibre ancien.

  En dehors de tout symptôme ou douleur, une consultation préventive un à deux fois par an est conseillée.

Les indications sont multiples et souvent méconnues

  • Troubles musculo-squelettiques : entorse, tendinite, torticolis, douleur cervicale, dorsale, lombaire, douleur du coccyx, problèmes posturaux, douleurs et symptômes liés à l'arthrose, etc...
     
  • Troubles fonctionnels circulatoires ou nerveux : sciatique, cruralgie, névralgie intercostale, cervico-brachiale, syndrome du canal carpien, névralgie du nerf d'Arnold, séquelles douloureuses de zona, algodystrophie, impatiences (jambes sans repos), jambes lourdes, syndrome de Raynaud, etc...
     
  • Douleurs crâniennes et troubles ORL : maux de tête, migraine, problème de machoire, certains vertiges, etc...
     
  • Troubles neuro-végétatifs : insomnie, palpitations, anxiété, fatigue chronique, etc...
     
  • Mais aussi : suite de la grossesse et de l'allaitement, douleurs de croissance de l'enfant et de l'adolescent, suivi de scoliose et de traitement orthopédique, suite de traumatismes sportifs, douleur rebelle aux traitements médicaux, troubles fonctionnels respiratoires, troubles fonctionnels digestifs, etc...

Pour en savoir plus